ban_gen_WB_728x90

 

 

requiem-mozart-jmpeyral-19062011-44.jpg

Saison 2014

 

Johann-Sebastian Bach

 Bach

 

Missa Brevis BWV en sol mineur

Magnificat en Ré

 

 

Le Magnificat  en ré majeur, de Jean-Sébastien Bach (catalogué BWV 243 dans sa production), est l'une de ses œuvres vocales majeures. Il a été écrit pour la fête de la Visitation de la Vierge Marie entre 1728 et 1731. Il nécessite un chœur à cinq voix, 5 solistes vocaux et un orchestre. Il s'agit de l'une des rares pièces musicales du compositeur reposant sur un texte en latin, comme les Messes brèves et la Messe en si mineur qui partage également la caractéristique d'être écrite à cinq voix.

  

Le Magnificat en ré majeur est la réécriture d'un premier Magnificat, écrit en mi bémol majeur (et numéroté BWV 243a), sans interpolations, mais composé vraisemblablement pour le 25 décembre 1723, et comprenant quatre chœurs interpolés (laudes), en allemand et en latin.

 

Utilisée dans la cantate BWV 10 Meine Seel erhebt den Herren (Deutsches Magnificat), écrite pour la Fête de la Visitation du 2 juillet 1724, la mélodie est utilisée comme cantus firmus par le hautbois solo, dans le n° 10 Suscepit Israel.

 

Le Magnificat BWV 243, écrit en ré majeur pour obtenir un meilleur éclat des trompettes, ne comprend que le texte original du Cantique de Marie, auquel s'ajoute, conformément à la tradition, la doxologie « Gloria Patri... / Sicut erat in principio… » (cette deuxième proposition reprend partiellement le motif musical par lequel l'œuvre avait débuté, sans en reprendre le texte).

 

 Source: Wikipedia

---------- 

Spécialisé dans la musique sacrée, l'Ensemble de Haute-Auvergne a produit de nombreuses oeuvres d'envergure, dont le Messie, le Dixit Dominus et le Te-Deum 282 de Handel, le Requiem de Mozart, le Te-Deum de Charpentier ou le Magnificat de Pergolèse. Il se compose de 15 choristes de haut niveau, dont 4 solistes, et de 20 musiciens professionnels, emmenés par Stéphanie Gentilhomme, Premier Violon et Professeur du Conservatoire d'Aurillac.

 

Le Chef d'Orchestre, Luc Macé-Malaurie, formé au Conservatoire de Caen dans la classe de Robert Weddle, a notamment produit une tournée allemande des Vêpres d'un Confesseur pour le bicentenaire de la mort de Mozart et dirigé son célèbre Requiem, pour le cinquantenaire du Traité de Rome à Strasbourg, avec 25 musiciens du Philharmonique.

 

 

 

                                     

L'Ensemble de Haute-Auvergne

est né du Choeur Pro Volcanis, fondé en 1994 

 

                                    

 

L' Ensemble, associé pour le Requiem de Mozart, 2011, au Choeur Canta L'Auze:

requiem-juin-2011.jpg

 

 

stephanie-et-marie.jpgrequiem-mozart-jmpeyral-19062011-mini-20.jpgrequiem-mozart-jmpeyral-19062011-mini-20.jpg

 

 

 

 

Vous êtes le 45609ème visiteur
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×